Nos derniers jours à Bora Bora ont été presque uniquement dédiés à ne rien faire. Par ne rien faire j'entend : profiter de la plage élue la plus belle du monde en 2013. Nous n'avons pas eu de mauvaises surprises et avons savouré nos derniers moments sur le lagon.

Notre avion pour Papeete décollait samedi soir à 17h55. Nous sommes dont arrivées à Tahiti presque dans la nuit, qui tombe bien tôt en Polynésie. A l'arrivée, nous attendions Tereva à un bout de l'aéroport... qui nous attendait à un autre ! S'il n'avait pas eu la bonne idée d'aller se promener, nous aurions pu nous attendre longtemps !

 

Petit passage à la pension, bien mieux que celle de Bora Bora, et nous partons chercher Max (un ami de Tereva) qui nous accompagne ce soir pour manger aux roulottes, des petits "restaurants" dans des caravanes situés sur une place de Papeete. Hamburgers, Steack frites, Crepes, Galettes, Fondue, Raclette... Que des menus locaux !! Heureusement, Tereva connait LA roulotte qui fait de la nourriture polynésienne. Au menu ce soir ? Brochette de thon pour moi, poulet pour clémence. Les assiettes étant généreusement garnies, aucune de nous deux n'a pu terminer la sienne...

Nous rentrons ensuite, exténuées, à la pension, ou nous allons nous coucher vers minuit (le plus tard depuis notre arrivée en Polynésie !!!) 

 

Ce matin, réveil "automatique" (comprendre, encore une fois, avant notre réveil...) à 6h30. Départ pour le marché à 7h30. En effet, celui ci commence à 4h et se termine vers 8h30/9h. Tereva doit faire les courses pour sa maman qui nous prépare un Maa Tahiti (repas typique de Tahiti). Nous découvrons des fruits et des légumes plus ou moins inconnus au bataillon selon les voyages personnels de l'une et de l'autre : Ramboutan, Uru (ou Fruit à Pain, féculent local qui ressemble plus ou moins à la pomme de terre), Patate douce... Je suis aux anges : deux ananas pour moins de 2 euros, 5 mangues pour 2,5 euros, un sac plastique entier de ramboutans pour 2 euros... Je vais manger des fruits toute la journée pendant deux mois à ce prix la !!

Les poissons aussi sont différents. Le perroquet par exemple, est bleu et rose. Joli dans l'assiette non ? 

Tereva nous offre ensuite une noix de coco fraiche chacune. Clémence a eu du mal à finir son eau de coco (il y a en effet l'équivalent de plus d'une canette de soda dans une seule noix !)

Sur le trajet du retour, nous nous arretons au Carrefour pour les premières courses inévitables (lait, petit déjeuner, sopalin...) ainsi qu'une recharge pour téléphone portable, ce qui nous permettra de joindre Tereva en cas d'urgence ou tout simplement pour le retrouver. 

Arrivée chez Teura (la maman de Tereva), nous voila devant pleins de têtes inconnues :

Torea (le frere de Tereva) ainsi que sa femme Emily et leur deux enfants : Tamatea et Moeava

- Les parents d'Emily, en vacances pour deux mois (il repartent 4 jours avant nous)

Matthieu et Aurélie, des amis de la famille, ainsi que leur deux filles : Clara et Eline

Le Maa Tahiti préparé par Teura était gargantuesque ! Nous étions 14 à table (dont 4 enfants) et il en restait !!! Au menu, Uru cuit au feu ou au four, Mahi mahi (poisson) cuit dans les feuilles de palmier, poisson cru au citron et au lait de coco, bananes plantin (qui se mangent cuites), oeuf mimosa... Il y en avait pour presque tous les gouts ! Clémence à même gouté le poisson cru !!! "C'est pas si mauvais, j'en mangerai pas tous les jours, mais ca va !".

Après un tel repas (suivi évidemment de multiples ramboutan, ananas...) rien de tel qu'un petit saut à la plage, juste devant leur maison. Le soleil avait déjà commencé à baisser et le vent (beaucoup plus frais qu'à Bora Bora) nous a permis de passer un moment sans trop de chaleur...

Au fond de l'eau, j'apperçois devant moi un looooooong truc qui ne m'a pas l'air d'une corde : UN SERPEEEEEEEENT !!! J'en ai la phobie ! Je sors donc en courant, suivie de clémence pas très loin derrière... Tout le monde se moque de nous : ce n'est qu'un vers de mers. Une espèce d'animal gluant qui filtre le sable. En effet, après avoir pris mon courage à deux mains, j'ai même réussi à le toucher. Je confirme. Ce n'est pas un serpent. OUF ! 

Quelques oursins plus tard, nous rentrons dans le jardin pour profiter de la douce chaleur de cette fin de journée. Et évidemment, c'est l'heure du gouter ! C'est reparti pour une ribambelle de fruits : pomme cannelle, fruit de la passion, pamplemousse (local, il est vert plutôt que rose) et de la pastèque ! Clémence est ravie !

Torea et Matthieu vont cueillir des avocats dans l'arbre devant la maison de Torea et Emily (toute la famille vit dans la même "servitude" qui est en gros l'équivalent de notre "rue").

Après le départ de Matthieu, Amélie, Clara et Eline, nous admirons le coucher du soleil face à Moorea (l'ile soeur de Tahiti) en observant attentivement la surface de l'eau. En effet, la famille habitant à quelques metres d'une passe (endroit ou le lagon "disparait" et laisse place directement à l'océan), des requins à pointe noire viennent chasser devant chez eux le soir. Nous n'en verrons malheureusement que deux, mais la vue valait le détour : nous en avons pris plein les yeux !!!

Le soleil étant couché, il est temps pour nous de rentrer. Un petit détour pour voir exactement ou se trouve le Centre Te Tiare et nous voila fin pretes pour notre première journée de stage. Demain, départ à 6h45. Il est donc temps d'aller manger puis de faire un gros dodo ! Nous ne voulons pas être trop fatiguées pour notre première semaine ! Soit dit en passant, nous avons appris aujourd'hui que Tahiti bénéficie de deux jours feriés pendant notre séjour : mercredi prochain, qui célèbe la venue de l'évangile, et le 18 avril (ou "vendredi de paques") soit ce qui devait être le dernier jour de notre stage !! Nous espérons que les kinés profitent eux aussi des jours feriés, nous aurions alors un dernier jour de détente avant de prendre l'avion le 19 ! 

Nana tout le monde, et vu l'heure, bonne journée !!